Il y'a 0articles dans le panier

Total:

0.00 €

06-10-2022

//

Actualités

Un point sur l’usage des trottinettes électriques en quelques questions

Ces dernières années et surtout depuis la crise sanitaire, les deux roues se sont largement imposées dans le quotidien des français mais aussi de beaucoup de citoyens européens. La e-trottinette par exemple est sans conteste, l’un des meilleurs moyens de transport individuels pour les courts trajets. Elle est une excellente alternative aux transports en commun mais aussi à la voiture. Elle permet d’éviter la foule dans le métro ou le bus et également les embouteillages aux heures de pointes et les éventuelles grèves des transports. Mais comme tout les véhicules avec un moteur, la trottinette électrique peut être un danger potentiel pour son conducteur et également pour les autres usagers de la route.

En effet, de plus en plus d’accidents de trottinettes sont enregistrés en France. Cet été, deux adolescents de 15 et 17 ans ont même été tués alors qu’ils circulaient sur une voie de bus. De nouvelles règles et notamment l’interdiction des e-trottinettes en libre-service aux moins de 18 ans est donc déjà en vigueur dans certaines villes et seront probablement mises en place dans d’autres localités avant de se généraliser dans le reste de l’hexagone. Alors pour conduire son deux-roues en toute sécurité faisons ensemble un point sur l’usage des trottinettes électriques en répondant à quelques questions touchant les règles de sécurité, les obligations du conducteur, la vitesse maximum…

A quel âge peut-on conduire une e-trottinette ?

En règle générale, toute personne ayant dépassée l’âge de 12 ans peut conduire une e-trottinette mais à la vue des dangers et des nombreux accidents survenus ces derniers mois, en France certaines villes comme Lyon ont carrément interdit la conduite de ce deux-roues en libre-service avant l’âge de 18 ans

Est-il permis de monter à deux ?

Non, il n’est pas autorisé pour un conducteur de faire monter avec lui un passager sur sa trottinette électrique. Il lui est également interdit de tracter une remorque ou une charge au risque de se faire verbaliser par les forces de l’ordre.

Peut-on rouler sur les trottoirs avec son deux-roues ?

En règle générale non. Rouler sur les trottoirs est strictement interdit dans la plupart des régions mais cela peut toutefois être autorisé dans certains municipalités à condition de ne pas dépasser une vitesse de 6 km/h, de ne pas faire usage du moteur et bien sûr de ne pas gêner les piétons. Vous pouvez par contre, utiliser votre e-trottinette sur les pistes et bandes cyclables ou encore sur les routes situées en agglomération où la vitesse maximale autorisées est à moins de 50 Km/h. Notez aussi que les trottinettes n’ont pas le droit d’aller sur la route en dehors des villes et doivent se limiter à l’usage des pistes, des voies vertes et des bandes cyclables.

Quelles sont les protections qui sont obligatoires ?

En ville, les conducteurs de trottinettes électriques doivent s’assurer que leur engin est équipé d’un klaxon, de feux avant et arrière, de système de freinage et de dispositifs rétro-réfléchissants derrière et sur les côtés et également d’un gilet de haute visibilité à porter de nuit, en temps de brouillard, de neige et de pluie. Le port du casque n’est, par contre, pas obligatoire même pour les plus jeunes sauf en dehors des agglomérations où il devient une obligation pour tous.

Fortement recommandés mais non obligatoires, il y a aussi le port des genouillères, des coudières et des gants.

Doit-on souscrire une assurance ?

Oui, souscrire une assurance responsabilité civile est obligatoire pour tous les conducteurs de trottinettes électriques qu’elles soient personnelles ou louées à un service de location. Elle permet de protéger les personnes et les biens que vous pourriez éventuellement endommager lors de la conduite de votre deux-roues. Roulez sans assurance est donc une infraction. Il est toutefois conseillé pour être protégé correctement de prendre une assurance complète pour couvrir également vos blessures en cas d’accident de la circulation et les dégâts causés à votre trottinette mais aussi le vol et la dégradation de celle-ci.

Ou garer lorsque l’on a une trottinette électrique ?

Vous pouvez garer votre deux-roues n’importe où à condition de ne pas gêner les voitures mais aussi le passage des piétons ou l’entrée d’un immeuble, d’une bouche de métro ou d’un magasin. Mais attention, cette règle n’est pas valable partout en France. Certaines villes interdisent le stationnement sur les trottoirs. Il est donc conseillé de bien se renseigner avant de garer votre trottinette quelques part. A Paris par exemple, les e-trottinettes en libre-service ne peuvent être stationnées sur un trottoir, une aire piétonne ou sur la chaussée. La ville leur a prévu des emplacements dédiés.

Quelles sanctions en fonction de l’infraction commise ?

Ne pas respecter les règles régissant la conduite des trottinettes électriques donne lieu à des sanctions plus ou moins importantes en fonction de l’infraction. Si vous gênez lors de votre stationnement ou que vous portez des écouteurs en conduisant votre engin, votre amande sera de 35 Euros. Elle peut monter à 135 Euros si vous roulez sur un trottoir dans une ville qui l’interdit ou que vous avez un passager à bords de votre trottinette ou encore à 1500 Euros si vous roulez à plus de 25 km/h (vitesse maximum autorisée).

Suivez donc nos recommandations et conduisez prudemment !

Les Produits Associés

Les Articles en relations

04/06/2022

Cela fait quelques années que les e-trottinettes ont envahi les centres villes un peu partout dans le monde. En France, selon la Fédération des professionnels micromobilité (FP2M), plus de 900 000 trottinettes électriques ont été vendues en 2021 contre 640 000 en 2020 soit une hausse de près de 30%. Mais ce n’est pas tout, le nombre d’utilisateurs de ces engins a aussi considérablement augmenté, il a atteint au premier trimestre 2022 les 2,5 millions d’utilisateurs. Une tendance confirmée par Grégoire Hénin, Vice-président de la FP2M qui déclare :"Les utilisateurs sont de plus en plus nombreux à avoir recours à la trottinette électrique pour des déplacements domicile-travail réguliers ou quotidiens. Ces nouveaux usages, observés durant la crise sanitaire, se sont accélérés depuis la hausse des prix du carburant".

Un engouement qui s’explique également par des prix de plus en plus abordables mais aussi parce que les trottinettes électriques, en plus d’offrir la possibilité de se déplacer librement et sans effort, sont un excellent moyen pour éviter les embouteillages et les transports en commun aux heures de pointe et ainsi gagner pas mal de temps sur ses trajets au quotidien. Mais attention, conduire une e-trottinette ne se fait pas n’importe comment ; comme d’autres engins du même type, elle obéit à une réglementation, mise à jour régulièrement, concernant la vitesse maximale autorisée, les accessoires de sécurité, les équipements obligatoires…

Mais alors comment bien choisir sa trottinette électrique ? Quels équipements à avoir pour minimiser les risques d’accidents ? Et enfin quelle est, en bref, la réglementation en vigueur pour 2022 ?

Les critères à prendre en compte pour faire le bon choix

La meilleure des trottinettes électriques pour vous est sans conteste celle qui répondra le mieux à vos besoins de déplacement. Pour bien choisir sa e-trottinette, la première chose à faire est donc de se poser les bonnes questions : vais-je l’utiliser tous les jours ou occasionnellement ? pour faire tout mes trajets ou juste une partie ? pour de longues distances ou des courtes ?...

Une fois les réponses à ces questions bien claires, le choix de votre véhicule sera beaucoup plus simple. Si vous devez prendre des chemins difficiles ou des côtes sévères ou que vous avez un gabarit assez important, optez pour une trottinette électrique puissante, entre 300 et 1500 Watts. Faites aussi attention au voltage et à la gestion électrique qui peuvent également influer sur la puissance de votre engin.

Si vous devez faire des trajets plutôt longs, veillez à bien vous renseigner sur l’autonomie de votre e-trottinette. Elle varie généralement entre 10 et 40 Km mais peut aussi aller jusqu’à 70 Km dans certains modèles. Notez toutefois que l’endurance annoncée par le constructeur peut changer en fonction de votre poids et du chemin à faire (plat ou en côte). Vous pourrez cependant la prolonger en utilisant les modes éco, standard ou sport, désormais, disponibles sur la plupart des modèles.

Autres critères importants dans le choix d’une trottinette électrique : son poids et son prix ; la vitesse étant de toute manière limitée en ville, nous n’en parlerons pas pour cette fois. Alors si vous devez faire une partie de votre trajet en transport en commun et l’autre en trottinette, si vous tombez en panne, si vous habitez au 5e étage sans ascenseur, vous serez bien contant d’avoir un engin léger et facile à porter. Côté prix, sachez que vous avez un grand choix de modèles pour tous les budgets.

Les équipements pour rouler sans danger en e-trottinette

L’achat d’une trottinette électrique ne se limite pas à l’engin lui-même seulement. En effet, pour rouler en toute sécurité et éviter les dégâts importants en cas de chutes ou d’accidents, un équipement adéquat est nécessaire. La réglementation oblige donc les conducteurs à porter un gilet ou un brassard rétro-réfléchissant, en particulier, la nuit ou en situation de visibilité insuffisante. Elle impose également d’équiper son engin de feux avants et arrières, de dispositifs réfléchissants la lumière, d’un système de freinage et d’un avertisseur sonore (klaxon).

Enfin, si le port du casque est obligatoire hors agglomération, il ne l’est pas à l’intérieur de celles-ci. Il est cependant fortement recommandé en rappelant que les blessures à la tête sont les plus fréquentes lors d’un accident en e-trottinette et que le port du casque réduit de 60% les risques de traumatisme crânien. Ne négligez donc pas certains accessoires qui pourraient vous sauver la vie même s’ils ne sont pas imposés par la réglementation.

Pensez également à protéger votre trottinette électrique des vols, très courants dans les grandes villes. Ainsi, si vous devez laisser votre engin dehors, un antivol est le minimum indispensable.

La réglementation en vigueur pour 2022

Nous voyons de plus en plus de Nouveaux Véhicules Électriques Individuels (NVEI) et notamment des trottinettes électriques, en ville mais aussi en dehors. La prolifération de ces deux roues à certes des avantages sur l’environnement, la circulation…mais engendre un grand nombre d’accidents et des soucis de civisme. En 2019, le gouvernement à donc mis en place une réglementation spécifique pour les NVEI. Voici brièvement ce que l’on retrouve dans la dernière mise à jour de cette année.

Les trottinettes électriques sont interdites aux enfants de moins de 12 ans. En ville, la circulation n'est autorisée que sur les pistes cyclables ou à défaut sur les routes limitées à 50km/h, hors agglomération, par contre, vous ne pouvez rouler que sur les pistes cyclables ou voies vertes. Circuler sur les trottoirs est donc défendu sauf autorisation spéciale de la mairie ou si le moteur de la trottinette est coupé et qu’elle est poussée à la main. Il est strictement interdit également de transporter une autre personne avec vous, de circuler avec une trottinette électrique qui dépasse les 25 km/h sur la voie publique, de porter des écouteurs en conduisant ou encore de garer votre e-trottinette n’importe ou et n’importe comment. Elle doit être stationnée sur un emplacement dédié ou sur le trottoir, lorsque s'est autorisé, sans gêner le passage.

Pour conduire une trottinette électrique, il faut aussi obligatoirement avoir une assurance qui comprend à minima une garantie responsabilité civile, être équipé de feux avants et arrières, porter un gilet rétro-réfléchissant la nuit ou en situation de visibilité insuffisante et avoir un klaxon.

...

06/06/2022

iMessage est l'une fonctionnalités les plus populaires de la marque à la pomme. Elle permet de se connecter facilement avec d'autres utilisateurs d'appareils Apple comme iPhone, iPad ou Mac. Le téléphone utilise l'identifiant Apple principal lié à l'appareil par défaut. Grâce à iMessage, il est possible d'envoyer n'importe quel message sans le numéro de téléphone. Nous avons besoin que de l'identifiant Apple des autres utilisateurs. Pour envoyer un message à d'autres utilisateurs avec un nouvel identifiant, il est possible de modifier facilement sans affecter les données du compte principale liées à iDevice. Voici quelques astuces simples pour savoir comment changer votre identifiant Apple pour iMessage sur un iPhone.

L'identifiant Apple est requis en tant qu'identité principale pour gérer tous les produits et services Apple comme l'App Store, Apple Music, iCloud - iTunes et iMessage. Cependant, un identifiant Apple est indispensable pour utiliser n'importe quel appareil de la marque californienne. En outre, il servira à configurer l'iPhone et tous les abonnements et services. Certains utilisateurs n'ont qu'un seul identifiant Apple, et si vous en utilisez plus, vous risquez de perdre toutes les données de votre appareil, mais vous pouvez désormais changer votre identifiant sans perdre le contenu en remplaçant un identifiant Apple par un autre.

iMessage est un service de messagerie instantanée utilisé pour envoyer des messages texte, des images ou des vidéos à un autre utilisateur Apple via internet. Les messages sont entièrement cryptés et affichés dans des bulles de texte bleues. Parfois, nous avons plusieurs identifiants et nous ne voulons pas les mélanger. Dans ce cas, il est possible de changer d'identifiant Apple en fonction de ce que nous voulons faire.

Voici les étapes pour changer d'identifiant Apple pour iMessage sur iPhone

Aller dans Paramètres sur l'iPhone et appuyer sur Messages.

Sélectionner Envoyer et recevoir sous l'option iMessage pour continuer.

Après cela, les détails du compte principal seront affichés, tels que le numéro de téléphone et l'identifiant de messagerie utilisés pour recevoir et envoyer à partir d'iMessage.

Appuyer sur l'identifiant Apple indiqué ci-dessous pour plus d'options.

Ensuite, choisir de se déconnecter dans le menu contextuel d'iMessage pour remplacer le compte principal par un autre identifiant.

Appuyer ensuite sur l'option " Utiliser votre identifiant Apple pour iMessage ".

Sélectionner Utiliser un autre identifiant Apple dans le menu suivant de l'option de connexion pour utiliser iMessage.

Entrer ensuite l'identifiant et le mot de passe alternatifs souhaités. Il est possible de répéter l'étape ci-dessus pour définir les services iMessage sur le compte principal ou tout autre compte Apple sans perte de données.

...

21/07/2022

L’utilisation des QR Code ou Quick Response Code est de plus en plus courante surtout depuis l’arrivée des smartphones équipés d’appareils photo. Cet outil permet donc de stocker une quantité importante d’informations dans un genre de petit code barre et d’y avoir ensuite accès par un simple scan de ce même code. Il s’est généralisé auprès des entreprises, des commerçants et des particuliers il y a quelques mois avec l’apparition du pass sanitaire et de l’application Tous AntiCovid pour certifier le résultat d'un test PCR ou antigénique ou le schéma vaccinal anti-covid.

Mais ce n’est pas tout, le QR Code permet également un grand nombre d’actions comme l’ouverture d’une page web, la lecture d’une vidéo, l’enregistrement d’un contact, le téléchargement d’une application…le tout avec un mobile, une tablette ou un ordinateur portable ou de bureau, directement depuis un flyer, une brochure, un dépliant, un menu de restaurant, l’étiquette d’un produit…Alors quelle est l’utilité de cet outil ? Comment scanner un QR Code avec un téléphone mobile ? Y a-t-il une différence entre un appareil fonctionnant sous iOS et un autre sous Android ? Et quelles sont les meilleures applications pour une bonne lecture facile, rapide et efficace ?

Un outil à usages multiples pour tous

A l’ouverture d’un QR Code, ce dernier peut ouvrir un lien vers un site Web ou un compte de réseau social, afficher une vidéo YouTube, une carte de visite ou des coordonnées.

La publicité est probablement l'utilisation la plus courante de cet outil. Les marques peuvent à leur guise ajouter un QR Code sur un panneau d'affichage ou dans un magazine, par exemple, pour envoyer les utilisateurs vers leur site Web ou vers un coupon ou une page de destination. Pour l'utilisateur, cela évite d'avoir à saisir une longue URL ou à la noter sur papier. L'annonceur bénéficie de résultats en temps réel puisque les utilisateurs peuvent visiter immédiatement son site Web plutôt que d'attendre qu'ils rentrent chez eux, ou pire, qu’ils l'oublient complètement.

Mais attention, la communication n’est pas la seule utilisation de ces codes. Les magasins virtuels en profitent également très bien. En effet, sur un grand écran tactile dans un lieu public, comme une station de métro ou une place, les acheteurs peuvent scanner les articles avec leur smartphone et les faire livrer à l'heure et à l'endroit choisis. Chaque pièce a un QR Code unique et fonctionne avec une application mobile qui stocke les informations de paiement et d'expédition.

Les QR Codes sont également utilisés pour transférer de la crypto-monnaie. Un peu macabre mais pourtant réel, dans certains pays, même les cimetières se sont mis à ajouter des QR Codes aux pierres tombales pour permettre aux visiteurs de localiser plus facilement une tombe.

Flasher un QR Code sur un Smartphone Samsung, Xiaomi, Oppo ou iPhone

Si vous avez un appareil fonctionnant sous Android, il existe plusieurs façons de scanner un QR Code. Gardez toutefois à l'esprit, que ce système d’exploitation n’a pas de lecteur intégré, vous devrez donc télécharger une application tierce, sauf pour certaines marques qui ont choisi de le fournir dans leurs mobiles, par défaut. Là, il vous suffira de lancer votre caméra, de la pointer sur le QR Code que vous souhaitez lire puis d’appuyer et de maintenir le bouton d'accueil pour déclencher le scan.

Par contre, si vous avez un iPhone équipé d’iOS 11 ou d’une version ultérieure comme l’iPhone 12 ou 13 soyez sûr que le lecteur QR Code est intégré dans l’appareil photo à partir des écrans d'accueil ou de verrouillage ou du centre de contrôle, en fonction des modèles. Il vous faudra alors diriger votre appareil vers le QR Code pour que celui-ci apparaisse sur l’écran de votre iPhone et qu’il soit reconnu. Une notification s’affichera alors en haut de l’écran, cliquez dessus et vous accéderez automatiquement aux informations associées au code scanné.

Notez que les iPhone équipés d’iOS 10 ou d’une version antérieure peuvent également scanner de nombreux types de codes QR à l'aide de l'application Wallet. Cette dernière est capable de stocker les billets d'événement, les cartes d'embarquement, les coupons et les cartes de fidélité mais ne peut cependant pas lire tous les QR Codes. Pour cela, vous aurez besoin d'une application tierce.

Les meilleures applications pour lire un Code Quick Response

Si votre Smartphone est plutôt ancien et qu’il n’intègre aucun outil de lecture de QR Code, la seule solution est de passer par un logiciel tiers que vous trouverez dans la boutique d’applications de votre Smartphones. Vous pourrez y télécharger Barcode Scanner de ZXing, sans publicité et peu encombrante ou encore Scanner de codes QR & de codes-barres. Complète, cette dernière application permet de créer, de scanner et de conserver un historique de QR Codes. Elle gère les simples URL menant vers une pages web, les données de géolocalisation et la connexion à un point d’accès Wi-Fi.

C’est aussi le cas pour d’autres applications pour scanner les QR Code comme QR Code Lecteur de QRBot, Flash Code ou encore Scanner QR Pageloot, Kaspersky QR Scanner, QR Code Reader by Scan, NeoReader QR & Barcode Scanner, Lecteur QR et code-barres Gamma Play ou encore NeoReader ou QuickMark.

...
Partager: