Il y'a 0articles dans le panier

Total:

0.00 €

Le Blog

18/05/2022

Chaque année, Apple propose une nouvelle mise à jour majeure de ses systèmes d’exploitation iOS pour iPhone et iPadOS pour iPad et iPad Touch. Cette année, ce sera iOS 16 et iPadOS 16 qui seront certainement présentés officiellement lors de la Worldwide Developers Conference (WWDC) 2022, qui se tiendra du 6 au 10 juin prochain. C’est, en effet, toujours à la cérémonie d’ouverture de ce prestigieux évènement, que le géant américain dévoile ses nouveautés et notamment celle de sa version d’iOS. Celle-ci sera ensuite proposée en bêta pour les développeurs puis quelques semaines plus tard en bêta publique pour les autres utilisateurs avant un lancement officiel probablement en septembre 2022, en même temps que l’iPhone 14.

iOS 15 nous ayant réservé des surprises l’année dernière, notamment en termes d’appareils pris en charge par la mise à jour, nous attendons avec impatience la version 16. Fera t’elle comme la précédente en proposant ses nouvelles fonctionnalités même aux iPhone les plus anciens tel que l’iPhone 6s ? La question reste, pour l’instant, en suspend mais selon les experts, les processeurs A9 installés sur ces anciens Smartphones sont actuellement dépassés et ne pourront pas supporter les processus modernes que va apporter iOS 16. Dommage donc pour les détenteurs d’iPhone de 2015 !

Mais ne tirons pas de conclusions hâtives. Aujourd’hui, nous n’avons encore aucune information officielle sur cette nouvelle mise à jour d’iOS. Nous devons nous contenter des rumeurs et des quelques fuites que nous avons pu récolter.

Les changements majeurs du système d’exploitation d’Apple de 2022

Selon le journaliste de Bloomberg Mark Gurman, qui a généralement un assez bon bilan sur les rumeurs iOS, cette année encore pas de refonte majeure de l’interface utilisateur. Il y aura toutefois des changements plus ou moins importants sur certaines fonctionnalités. Ce sera apparemment le cas pour le système de notifications et plus particulièrement au niveau du mode concentration qui permet une gestion fine et précise des notifications selon les activités de l’utilisateur et le moment de la journée.

Autres fonctions attendues dans iOS 16, les SOS d’urgence par satellite dont Apple parle depuis quelques temps déjà, permettant d’envoyer un message d’alerte ou passer un appel d’urgence en cas d’accident, même en l’absence de signal cellulaire. Nous supposons également la disparition de l’encoche encombrante des anciens iPhone pour laisser place à une nouvelle barre de statut plus design et plus accessible.

Selon les mêmes sources, la firme de Cupertino travaillerait aussi non seulement sur des widgets informatifs mais également sur de nouveaux interactifs permettant d’améliorer des fonctions telles que la lampe torche, le lecteur multimédia, le chronomètre…

Les rumeurs parlent également de nouveautés en termes d’applications santé et forme avec de belles améliorations notamment pour le suivi du sommeil et la prise de médicaments. Cette dernière option, permettrait de scanner vos boites de médicaments et de vous aider à mieux gérer leur prise surtout si vous en avez plusieurs à prendre.

Qu’en est-il des éventuelles autres fonctionnalités ?

Toujours selon les rumeurs, en plus des fonctions citées ci-dessus, il y aurait encore d’autres nouvelles options et améliorations dans iOS 16. Certains parlent de l’arrivée des Apple Glass en se basant sur ce qu’Apple a déjà proposé en termes de réalité virtuelle et augmentée. D’autres de nouvelles expériences utilisateurs pour permettre aux appareils de la marque à la pomme de se mettre au même niveau que leurs concurrents en donnant plus de vie et de couleur à l’interface. Ainsi, des fonctionnalités comme l’écran divisé, l’affichage permanent ou encore un centre de contrôle redessiné sont très attendus depuis pas mal de temps par les utilisateurs.

Nous aurons aussi probablement la fonction ; acheter maintenant et payer plus tard et des améliorations d’Apple Fitness + et d’Apple explore. Les bruits de couloir suggèrent aussi qu'Apple travaillerait sur un casque AR/VR pour une sortie en 2022 et envisagerait sa présentation lors de la conférence mondiale des développeurs en juin pour donner à ces derniers le temps de créer des applications et des expériences pour l'appareil.

Bien sûr, à leur actuelle, rien de tout cela n’est encore claire mais nous aurons certainement plus de détails sur toutes les éventuelles nouveautés d’iOS 16 dans les prochaines semaines voir les prochains mois.

Les iPhone compatibles avec la version iOS 16

L’année dernière, tous les iPhone embarquant iOS 14 ont eu le droit à la version 15 même les modèles les plus anciens dit de première génération comme les iPhone 6s, iPhone 6s Plus et l'iPhone SE. Malheureusement, cette année, cela ne sera certainement pas le cas pour les Smartphones sortis entre 2015 et 2016 à cause de leur puce A9 jugée pas assez puissante pour accueillir iOS 16.

Ainsi, selon les dernières informations, les iPhone qui auront la priorité pour installer la nouvelle mise à jour de l’OS d’Apple seront bien sûr les plus récents comme les iPhone 14, 14 Max, 14 Pro et 14 Pro Max, la série des iPhone 13, celle des iPhone 12 et également la gamme des iPhone 11, le SE de 2020, les iPhone X, XS, XS Max et XR, les iPhone 8 et 8 Plus et enfin les 7 et 7 Plus. Mais vous l’avez compris, la liste n’est pas confirmée et peut évoluer à n’importe quel moment.

...

17/05/2022

Est ce que vous vous êtes déjà demandé pourquoi les applications se bloquent, plantent ou cessent de répondre ?.

Alors que les téléphones portables sont devenus indispensables pour beaucoup d'entre nous au cours des dernières années, nous nous sommes habitués à utiliser et, souvent, à compter sur certaines applications dans notre quotidien. Qui dit abondance d'applis dit problèmes de la fiabilité. Il n'est pas rare de nos jours de rencontrer des plantages de temps en temps sur nos Smartphone Android. Certaines personnes peuvent souvent rencontrer des dysfonctionnements alors que d'autres ne connaissent pas ce problème. Tout dépend de la fréquence d'utilisation et le nombre d'applis installées sur nos appareils. Le fait demeure cependant : les applications plantent ! Mais pourquoi ?

Best Price Market a essayé de répertorier les raisons les plus courantes pour lesquelles les applications des mobiles Android rencontrent des bugs et plantent sans raisons apparentes.

Manque d'optimisation côté client

Les applications présentant des défauts de conception d'interface résultant d'une mauvaise gestion des ressources ont tendance à planter. Si un développeur ne s'intéresse pas aux capacités d'un appareil sur lequel l'application est censée s'exécuter, cette application peut finir par devenir une source constante de problèmes pour les utilisateurs. Il existe des techniques bien établies pour minimiser la façon dont une application gère les ressources d'un appareil, mais si un développeur prend des raccourcis ou ne parvient pas à les mettre en œuvre, cela se traduit par des bugs et des blocages.

Par exemple, l'utilisation d'algorithmes de compression d'image est indispensable pour s'assurer que la taille du fichier des photos n'est pas trop grande. Un développeur averti doit tenir compte du fait que tous les propriétaires de Smartphones Android n'ont pas des vitesses de connexion solides. Comme de nombreuses applications doivent établir régulièrement une connexion à un serveur distant pour fonctionner et se mettre à jour, les développeurs sont censés tenir compte de la relation entre les événements qui se produisent à l'écran et les véritables capacités de l'appareil. Une erreur de calcul dans cet aspect peut avoir un impact significatif sur le comportement d'une l'application.

Utilisation de différents types de réseaux

Il existe certains cas ou une application plante après que l'utilisateur ait changé de connexion réseau en données mobiles ou en Wi-Fi. Bien que la plupart des téléphones haut de gamme comme la série Galaxy S du coréen Samsung aient une fonction de commutation de réseau automatique intégrée pour effectuer une transition transparente du commutateur de connexion et minimiser la perte de données, certaines applications peuvent toujours souffrir de problèmes de stabilité la plupart du temps. Ce problème est bien connu depuis quelques années déjà et la solution dépend des des développeurs et de Google, l'éditeur du système Android. Cependant, personne ne semble avoir trouvé de solution plus efficace.

Pour éviter qu'une application ne plante, il faut s'assurer de la désactiver avant de changer de réseau.

Une bande passante limitée

Une autre raison pour laquelle une application ne se charge pas, bloque, puis finit par planter est lorsqu'elle reçoit une bande passante limitée, faible ou inexistante. Une connexion peu fiable conduit souvent à un cache corrompu car l'application en question peut récupérer de mauvaises données au cours du processus. Certaines applications peuvent très bien fonctionner à la maison, car on utilise très probablement une connexion Wi-Fi stable. Par contre, une fois dehors avec le passage en données mobiles, les problèmes commencent. Les développeurs doivent rechercher cette possibilité, mais c'est souvent l'un des aspects ignorés dans la création d'applis pour Android.

Si vous avez remarqué qu'une certaine application a tendance à agir lentement ou à planter lorsque vous utilisez votre connexion mobile, la responsabilité incombe directement au développeur. Une bonne application doit fonctionner de manière fiable avec ou sans connexion stable.

Mauvaise gestion des ressources et souci de débogage

L'un des principaux défis des développeurs Android est de s'assurer que leur produit fonctionne correctement sur une vaste gamme d'appareils. Certaines applications peuvent bien fonctionner sur certains téléphones et pas sur d'autres simplement parce que les deux appareils ont un écart important en termes de puissance du Chipset et vitesse de traitement. Cela ne signifie pas pour autant que les combinés plus récents et plus rapides garantissent une utilisations des applications sans plantage. Si une application prend plus de 5 secondes pour démarrer, c’est qu'elle présente un problème.

Les applications peu fiables peuvent manquer de débogage approprié pendant la phase de développement. Ainsi, lorsque de nouvelles fonctionnalités sont ajoutées, certaines parties peuvent ne pas fonctionner comme il faut. En fait, une grande partie des plantages d'applications sont causés par une erreur humaine. Un codage incorrect et l'attribution d'une référence à une variable inexistante entraînent souvent une erreur fatale appelée erreur de pointeur nul. Par exemple, si un développeur ne fait pas attention lorsqu'il anticipe les choses qui peuvent mal tourner, cela peut entraîner un pointeur nul. Cela se manifeste lorsqu'une application a soudainement cessé de répondre.

Problèmes d'incompatibilité

Il est important de savoir qu'il est presque impossible pour un développeur de tester son application sur tous les appareils existants. C'est pourquoi certaines applis fonctionnent bien sur certains Smartphones ou tablettes et pas sur d'autres. Non seulement les tests prennent beaucoup de temps, mais ils ne sont pas non plus rentables...

Des problèmes de compatibilité se produisent également lorsqu'il y a une nouvelle mise à jour majeure du système d'exploitation Android. Vous ne devriez pas être surpris si certaines de vos applications semblaient plus fiables avant que vous ayez installé une nouvelle mise à jour système.

Pour conclure, il faut garder à l'esprit que la création d'applications est une entreprise délicate et qu'il existe des millions de points de défaillance possibles dans ce domaine. Si vous rencontrez un problème apparemment unique avec une application particulière, essayez d'aider le développeur en l'informant en soumettant un rapport.

...

15/05/2022

Le Google Play Store pourrait voir le nombre d'applications disponibles chuter d'un tiers alors que le géant de la recherche se prépare à supprimer les applis obsolètes. Tout comme Apple, Google prendra des mesures pour traiter les anciennes applications et celles qui n'ont pas reçu de mises à jour depuis deux ans. Pour la firme de Montain View, cela représente 869 000 applications, alors qu'Apple en compte à peu près 650 000. Selon certaines sources, Google s'apprête à cacher ces applications, rendant impossible leur téléchargement par les utilisateurs jusqu'à ce que les développeurs les mettent à jour.

La principale raison pour laquelle les deux sociétés américaines prennent de telles mesures est de protéger la sécurité de leurs utilisateurs. Les anciennes applis ne tirent pas parti des modifications apportées sur les systèmes Android et iOS, des derniers API ou des nouvelles méthodes de développement offrant une protection renforcée et fiable. Par conséquent, les applications en question peuvent avoir des problèmes de sécurité qui n'existent pas sur les applis récentes.

Certains développeurs n'apprécient pas ce projet de suppression d'applications qui n'ont pas été mises à jour dans le Google Play Store depuis deux ans. Certains estiment que les actions d'Apple et de Google ne sont pas justes. Aucune des deux sociétés ne semble disposée à changer de cap et, malgré les inquiétudes des développeurs, c'est la bonne décision pour la sécurité des utilisateurs.

Récemment, le leader mondial de la recherche a introduit des restrictions supplémentaires pour les utilisateurs de son Play Store en Russie. Désormais, les développeurs ne pourront plus télécharger d'applications payantes ; et mises à jour pour eux dans la version russe du Google Play Store. Par contre, le téléchargement d'applis Android gratuites à partir du Play Store russe est toujours disponible. Les applications et jeux payants précédemment téléchargés par les utilisateurs continueront également à fonctionner. En mars dernier, Google a suspendu le système de paiement Play Store pour les utilisateurs russes.

Pour les applications payantes, lorsque vous essayez d'acheter ou de souscrire à un abonnement payant à l'aide du système de paiement Google, une erreur s'affiche. Le message indique que les développeurs peuvent prolonger la période de grâce pour les abonnés existants après la fin de la période donnée. De plus, à l'aide de l'API Developer, les développeurs peuvent différer les renouvellements d'abonnement payant jusqu'à un an. Si l'application fournit des " services critiques " ; il est alors conseillé aux développeurs de les rendre gratuits ou de refuser temporairement de fournir la possibilité d'émettre un abonnement payant.

Google note que la situation actuelle continue d'évoluer de jour en jour ; et d'autres modifications de la politique de l'entreprise pourraient avoir lieu à l'avenir. Google informera les utilisateurs de tous les changements à venir sur sa page d'assistance.

...

15/05/2022

De nombreux appareils équipés de puces fabriquées par Samsung et d'autres marques comme Qualcomm vont augmenté prochainement. A l'avenir les fabricants d'électronique et de voitures devront payer plus cher leurs puces électroniques, ce qui impactera forcément le prix final des produits finis et touchera au porte monnaie des utilisateurs partout dans le monde.

Selon certaines rumeurs, Samsung prévoyait d'augmenter le coût de ses services pour la production de puces au second semestre de cette année avec une augmentation entre 15 et 20 %. Surtout, les puces conçues à l'aide de processus techniques évolués. À l'heure actuelle, l'entreprise négocie avec ses clients pour augmenter le coût des services et certains d'entre eux ont déjà accepté l'augmentation.

L'augmentation du prix des puces fabriquées par Samsung affectera les fabricants de Smartphones, consoles de jeux et tablettes tactiles. Cela touchera même à l'industrie automobile. Samsung pour sa part n'a toujours pas commenté cette information; laissant libre cours aux spéculations et prévisions des analystes et experts. Ces derniers, préparent les consommateurs à une augmentation du coût des produits finaux, les téléphones portables, périphériques connectés et les voitures vont augmenter de prix ce qui ne fera plaisir à personne.

Pour rester correcte et juste, il faut dire que sur fond de crise, la pénurie des composants ; et des problèmes dus à la pandémie coronavirus, le coût des produits Samsung est resté stable pendant plus de deux années. Contrairement au taïwanais TSMC, le géant sud-coréen, jusque là ; trouvé des réserves afin de ne pas augmenter le coût de ses services et de ses Chipsets. Mais la hausse inévitable du coût des semi-conducteurs et matériaux est à venir.

Ces augmentations de prix sur les Smartphones neufs et autres articles devraient encourager les gens à consommer reconditionné. Le marché de seconde main à de beaux jours devant lui !

...